Banque en ligne : Boursorama arrive à 600.000 clients

Boursorama Banque a atteint son objectif de 2013 en comptabilisant désormais 600.000 clients. C’est sur ce bilan positif que la filiale de la Société Générale a clôturé l’année 2014.

Boursorama Banque : 100.000 clients de plus en 2014

Boursorama Banque

En 2013, Boursorama Banque affichait 500.000 adhérents au compteur. Cette année-là il a attiré 85 000 nouveaux clients. L’année dernière, il a réalisé une croissance de 20%, avec 100.000 clients de plus. Il faut savoir que cette banque en ligne vise un objectif de 1,5 millions d’adhérents d’ici 2020. Un chiffre qui selon Marie Cheval, PDG de Boursorama Banque, ne sera pas difficile à atteindre vu l’engouement pour les banques virtuelles actuellement. Sur ce point d’ailleurs, un récent sondage montre que 20% des français prévoient ouvrir un compte auprès d’une banque en ligne dans les années à venir.

Boursorama Banque : un leader sur le marché des banques sans guichet

Si Boursorama Banque a pu atteindre son objectif c’est à cause de ses tarifs attractifs. Elle fait aussi partie des banques en ligne appréciées par les français à cause de la performance de son service clientèle ainsi que la diversité des produits financiers qu’elle propose. Il est à noter que la concurrence dans le secteur des banques en ligne devient de plus en plus rude avec l’apparition de nouveaux acteurs ainsi que la diversification des offres bancaires. Parmi les concurrents de Boursorama Banque, on cite Monabanq qui se démarque par la modernité de ses services de gestion.
Avec l’intérêt croissant qu’ont les français pour les banques virtuelles, Boursorama Banque atteindra à coup sûr le cap de 1,5 millions de clients d’ici 5 ans.

Produits et services gratuits chez Boursorama Banque

D’une manière générale, Boursorama Banque accorde un traitement spécial à l’ensemble de sa clientèle. Mais il arrive que les clients, dont la santé financière est menacée par certains incidents ou irrégularités bancaires, obtiennent plus de grâce de la part de la banque virtuelle dans le sens où certains frais leurs sont annulés.
La politique de n’annulation des frais est à vérifier dans les opérations d’opération de la carte de banque, la non exécution du virement ponctuel ou permanent faute de provision, l’établissement du courrier à titre d’information du compte débiteur non autorisé… ces services sont gratuits pour les clients en situation financière irrégulière.

Les clients en situation régulière quant à eux, ont aussi droit à une part des services non facturés. Ces services sont en pagaille gratuits tels que : le renouvellement d’une carte bancaire arrivée à terme d’utilisation, l’utilisation de l’espace de stockage en ligne et sécurisé, les comptes consultés sur mobile et tablette à partir d’une application, la mise en place d’un mandat de payement, la fermeture tout comme l’ouverture d’un compte.
Les virements permanents (à l’intérieur tout comme à l’extérieur du pays) et les virements occasionnels (vers un autre établissement bancaire, entre les différents titulaires des comptes de Boursorama Banque), à leur tour aussi ne sont pas déductibles.

Certains frais bien que payants ne représentent d’ailleurs que des sommes forfaitaires comme par exemple la gestion sur internet d’un budget et d’un patrimoine dont le montant n’atteint même pas 5 euros par mois (offre suivie de quelques conditions).